Les fautes éliminatoires du permis de conduire

0

Quelles sont les fautes éliminatoires ?

Les fautes éliminatoires au permis de conduire peuvent être classées en 7 thèmes : le départ, les arrêts, les manœuvres, les lignes droites, les virages, les dépassements, les changements de directions, les insertions, les croisements et les dépassements.

Départ : Lorsque que tu démarres ta voiture, plusieurs erreurs sont éliminatoire : ne pas regarder pas autour de toi pour repérer les indices qui peuvent aider à la conduite, caler à répétition, ce qui peut être dangereux pour les autres utilisateurs, trop reculer lors d’un démarrage en côte, se déporter trop vers la gauche, vers la voie des usager venant en sens inverse.

Arrêt : Pour les arrêts, si tu ne freines pas assez tôt et que tu finis par t’arrêter trop près de la voiture de devant ou si tu dépasses trop sur l’autre voie de circulation, tu es automatiquement recalé pour ton permis.

Manœuvre : Un heurt violent, une escalade brutale du trottoir ou un risque de collision pendant tes manœuvres entraine également une élimination directe au permis de conduire.

Ligne droite : Si tu dévies de la chaussée en escaladant l’accotement ou le trottoir, si tu chevauches ou franchis une ligne continue ou si tu restes trop longtemps sur une ligne discontinue.

Virage : Les fautes éliminatoires dans les virages et les dépassement sont : les sorties dangereuses, un heurt du trottoir, un franchissement ou chevauchement prolongé de la ligne continue ou de l’axe médian de la route.

Changement de direction : Si tu changes de voie sans prendre aucune information (contrôle dans les rétroviseurs…), si tu refuses de céder le passage et si tu utilises de la voie réservée à la circulation inverse.

Insertion : Lors des intersections, les fautes éliminatoires sont un arrêt ou un engagement non justifié qui peut causer une gêne ou un danger pour les autres usagers, un engagement qui obligerait les autres usagers à manœuvrer, un abus ou un refus de priorité, le non-respect d’un signal marquant l’arrêt (feu, stop) ou encore l’absence d’anticipation à l’abord d’une intersection où la visibilité est réduite.

Croisement : Pendant un croisement avec un autre usager, le refus de priorité, le risque de collision ou de sortie de chaussée et la déviation de la trajectoire due à une mauvaise tenue du volant sont des fautes éliminatoires.

Dépassement : Des espaces en largeurs et en longueurs trop court (queue de poisson), vouloir dépasser alors que l’on va se faire dépasser (manque de contrôle dans le rétroviseurs), le mauvais placement dans les voies (être dans la voie la plus à gauche alors que la chaussée contient plus de deux voies), un dépassement par la gauche alors que le véhicule marque son intention de tourner à gauche ou un dépassement sur une chaussée à sens unique sont éliminatoires.

Share.

Leave A Reply